Déclaration de cession d'un véhicule
>
Télécharger un certificat de cession de véhicule

Certificat de cession scooter 50 cc / cyclomoteur / 2 roues : comment le remplir ? où l'envoyer ?

Vous vendez ou donnez votre 2 roues d'une cylindrée ne dépassant pas 50 cm3. Sauf si le nouveau propriétaire est un garage, vous allez devoir remplir avec soin un certificat de cession pour scooter et le faire parvenir au fichier des cartes grises. Pour tout savoir sur cette procédure, consultez cet article sur le thème de la declaration / certificat de cession cyclomoteur / 2 roues / scooter 50.

Certificat de cession scooter

1 - Le cyclomoteur : un certificat de cession obligatoire

2 - Certificat de cession d'un cyclomoteur : la définition

3 - La déclaration de cession de son scooter 50 : une obligation pour le vendeur

4 - La téléprocédure : transmettre le certificat de cession de son deux-roues‍

Déclaration certificat de cession pour scooter 50 cc

1 - Le cyclomoteur : un certificat de cession obligatoire

Le certificat de cession parfois appelé attestation de vente est obligatoire pour toute transaction, concernant un véhicule immatriculée, y compris si la transaction se fait à titre gratuit. La question se pose alors, tous les cyclomoteurs sont-ils immatriculés ?

L'article 19 de la loi n° 2001-1062 du 15 novembre 2001 prévoit que tous les cyclomoteurs achetés neufs doivent être immatriculés, à compter du 1er juillet 2004. Et à compter du 1er janvier 2011, cette obligation est étendue aux anciens scooters de petite cylindrée, à partir du moment où ils circulent sur la voie publique.

L'immatriculation d'un scooter se fait en ligne sur le site de l'Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) à l'aide des documents suivants :

  • une demande d'immatriculation, en utilisant le formulaire type cerfa 13750,
  • un justificatif de domicile daté de moins de 6 mois,
  • une pièce d'identité en cours de validité,
  • un justificatif prouvant la propriété (facture d'achat par exemple),
  • un certificat de conformité du scooter ou un duplicata remis par le constructeur ou encore une facture ou attestation d'assurance faisant apparaitre son genre, sa marque, son type et son numéro d'identification.

2 - Certificat de cession d'un cyclomoteur : la définition

Le certificat de cession d'un cyclomoteur, comme le certificat de cession de tous les véhicules immatriculés, atteste le transfert de propriété gratuit ou payant entre le vendeur et l'acquéreur.
Le certificat se remplit en utilisant un formulaire administratif type, le cerfa 15776. Il se compose de 3 volets, un volet reprenant l'identité du vendeur, un celui de l'acheteur et un 3ème volet décrivant le deux-roues. Les informations nécessaires figurent sur la carte grise, à l'exception du kilométrage à relever sur le compteur de l'engin. Par ailleurs, une case doit être cochée attestant que le certificat de situation administrative daté de moins de 15 jours a bien été remis au nouveau propriétaire.

Ce certificat garantit que le deux-roues n'est ni gagé, ni l'objet d'une opposition au transfert du certificat d'immatriculation (le nouveau nom officiel de la carte grise). De plus, l'acheteur doit également cocher une case certifiant qu'il est d'accord avec la date et heure de la transaction. Ces informations vont être reprises sur la carte grise barrée et signée par le propriétaire et les éventuels copropriétaires, une carte grise à donner également à l'acquéreur au moment de la transaction.

A savoir : en cas de vente d'un 2 roues non-immatriculé, il convient de remplir une  attestation de vente comportant les données descriptives de l'engin motorisé et des informations permettant d’identifier les deux parties. L'acquéreur aura alors la charge de demander une carte grise, s'il souhaite rouler sur les voies publiques avec son scooter.
Déclaration certificat de cession pour scooter 50 cc

3 - La déclaration de cession de son scooter 50 : une obligation pour le vendeur

Le vendeur d'un scooter de 50 cm3 ou moins, comme le vendeur d'une moto, d'une voiture, d'un fourgon..., a l'obligation de déclarer la vente de son véhicule dans les 15 jours suivants la transaction, en application de l'article R322-4 du code de la route. A défaut, la sanction prévue est une amende forfaitaire de 135 €.

Dans les faits, il est conseillé de réaliser cette formalité le plus rapidement possible. En effet, en informant le ministère de l'intérieur de la transaction, le vendeur dégage sa responsabilité civile en cas d'accident. De plus, il évite de recevoir les PV automatisés à son adresse. Or, les PV automatisés aussi appelés PV-électroniques sont de plus en plus nombreux pour les contraventions avec un montant forfaitaire, telles les contraventions pour stationnement. Et la déclaration de cession doit également être faite si le cyclomoteur est remis à une casse, afin d'éviter une utilisation frauduleuse des plaques d'immatriculation.

L'acheteur du scooter a, quant à lui, 30 jours pour demander une carte grise à son nom à l'aide notamment de la déclaration de cession.

A savoir : si le vendeur ou l'acheteur du 2 roues est mineur, le détenteur de l'autorité parentale ou du droit de garde a la charge de réaliser les formalités liées à la cession du véhicule.

4 - La téléprocédure : transmettre le certificat de cession de son deux-roues‍

La déclaration de cession de son 2 roues ne peut plus se faire en préfecture, car les services des immatriculations ont été fermés au public en novembre 2017. La procédure est donc désormais totalement dématérialisée.

Le scootériste ayant vendu ou donné son engin doit se rendre sur le site de l'Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS), pour faire sa déclaration. A la fin de la téléprocédure, il reçoit un code de cession à communiquer à l'acheteur ou au donataire. Celui-ci en aura besoin pour faire immatriculer le scooter à son nom.

Toutefois, le vendeur n'ayant pas la possibilité d'utiliser le site de l'ANTS ou souhaitant une procédure plus simple peut faire appel à un spécialiste des démarches en ligne. Ce spécialiste peut être un garage, un loueur de véhicule ou encore une plateforme interne. Dans tous les cas, il dispose d'un agrément du ministère de l'intérieur lui donnant un accès direct au SIV (Service des Immatriculations des Véhicules), c'est-à-dire au fichier des cartes grises.

Les questions des usagers
Avez-vous une question ?

Posez votre question uniquement si n'avez pas passé commande.
Si vous avez déjà passé commande, merci d'utiliser le tchat 💬 en bas à droite de l'écran.

Merci pour votre message.
IMPORTANT : si vous avez déjà commandé, merci de poser votre question via le tchat en bas à droite de l'écran.
Erreur. Merci de rafraîchir la page.

Comment déclarer la cession de son véhicule ?

Pour aller plus loin
Télécharger le certificat de cession (cerfa PDF à remplir)
Télécharger le certificat de cession d'un scooter (PDF à remplir)
Voir toutes les démarches